Pâte à tartiner sans noisette, à IG bas

Pâte à tartiner sans noisette à IG bas

Pâte à tartiner sans noisette à IG bas

 

Rien de tel qu’une belle pâte à tartiner sur des crêpes, sur une tranche de pain sans gluten, ou furtivement volée à la cuillère en passant dans la cuisine…

Mon fils étant intolérant aux noisettes (mais pas aux amandes), j’ai longtemps cru que nous devrions définitivement nous en passer… Mais non, il n’y a pas plus simple que de faire une pâte à tartiner !

C’est ultra rapide et ne nécessite que peu d’ingrédients.

Les pâtes à tartiner du commerce sont souvent saturées en sucre (ce qui nous rend complètement addictifs : le sucre appelle le sucre indéfiniment…), et saturées en graisse (sans être sûrs de la qualité de la graisse employée…).

Je vous en propose donc une version vraiment « healthy » : peu de sucre (voire pas du tout, pour ceux -dont je fais partie- qui trouvent que le sucre naturellement présent dans les amandes suffit à leur palais), et bien dosée en matière grasse (l’huile de coco bio utilisée est d’excellente qualité et ses bienfaits pour la santé sont reconnus de tous).

Laissez-vous tenter sans complexe et faites le plein de magnésium !

Retrouvez sur votre palais le parfum du chocolat, des amandes et de la vanille à l’état brut, sans infliger à votre corps une overdose de sucre et de graisse !

Pâte à tartiner sans noisette, à I.G. bas :

 

Pâte à tartiner sans noisette à IG bas

Pâte à tartiner sans noisette à IG bas

Préparation : 10 minutes
Cuisson : 5 minutes
Pour un petit pot

Ingrédients :

100 g de chocolat noir à pâtisser
1,5 c. à s. d’huile de coco
1 gousse de vanille
4 c. à s. de purée d’amandes (ou de noix de cajou,
ou de noisettes selon vos intolérances)
1 c. à s. de sucre de canne (facultatif)

 

 

 

 

 

1. Fendez la gousse de vanille et grattez-la au couteau pour en retirer les graines.

2. Dans une casserole, faites fondre à feu très doux le chocolat en morceaux, l’huile de coco et les grains de vanille sans cesser de remuer.

3. Ajoutez la purée d’amandes et le sucre (si nécessaire). Mélangez bien.

4. Versez dans un joli pot et laissez refroidir à température ambiante.

 

Cette pâte à tartiner se conserve facilement une semaine à température ambiante (si elle n’est pas dévorée avant !).

Évitez de la stocker au réfrigérateur : elle durcit au froid. Dans ce cas, pensez à la sortir du frais 1 h avant dégustation afin de l’étaler plus facilement.